Notre Dame de l'Aillant

panneau en bois menant à Notre Dame de l'Aillant


Premier Décembre 1871...
Les Galvachers sont réunis sur la place d'Anost pour leur foire annuelle où l'on vend et achète les attelages des petits bœufs roux barrés qui ont fait leur réputation en Nivernais et en Bourgogne.
Mais l'ambiance n'y est pas...

Il paraît qu'à Montcimet on a vu des cavaliers coiffés du casque à pointe des Prussiens et, d'Autun, monte le bruit redoutable de la bataille que Garibaldi, venu au secours de la France, livre aux envahisseurs.

Les vieux se souviennent des tristes jours de 1815 où, au terme des "cent jours", on dut subir l'occupation autrichienne.
Mais, cette fois, les Prussiens ne monteront pas jusque là.

On est sauf, grâce à Dieu qui, pour la peine sera récompensé par l'érection, sur les flancs de la montagne de l'Aillant qui domine le Bourg à 625 m d'altitude, au Nord, Nord-Ouest, d'une grande vierge à l'enfant en fonte.

Elle sera inaugurée par un grand pèlerinage, en 1878.

Statue de Notre-Dame de l'Aillant

Elle est encore là, Notre Dame de l'Aillant, dominant Anost et contemplant le bourg depuis un panorama que nous ne saurions trop vous engager à aller admirer
( circuit PR4 -  5km - 2 h- Départ: Mairie) 


Elle eut même son heure de gloire lorsque, en 1944, les Anostiens virent avec effroi, l'humeur des occupants allemands s'assombrir fortement des actions de plus en plus audacieuses des Résistants du Maquis Socrate.

Remontée sur le site le 1er aout 2009, après une restauration soutenue par l’Association Anost-Archéologie, elle a été inaugurée et bénite le 19 septembre de la même année.




Quelques étapes de la restauration de 2009 :

restauration de Notre-dame de l'Aillantrestauration de Notre-dame de l'Aillantrestauration de Notre-dame de l'Aillant

restauration de Notre-dame de l'Aillantrestauration de Notre-dame de l'Aillantrestauration de Notre-dame de l'Aillant

restauration de Notre-dame de l'Aillant

GALERIE DE PHOTOS

Photos: Yvon Letrange